La commune de La Tour de Salvagny dispose d’un service de Police municipale.

La brigade territoriale autonome (BTA) de Dardilly,  véritable pilier de la sécurité intérieure de proximité, a pour mission la sécurité des biens et des personnes sur notre territoire, en lien étroit avec le Maire et la Police municipale.

Brigade de gendarmerie de Dardilly

35 avenue de Verdun – 69570 Dardilly
Tél. 04 78 35 20 20

Horaires d’accueil du public

Du lundi au samedi 8h-12h et 14h-18h
Dimanche et jours fériés 9h-12h et 15h-18h

 

Police municipale

Mairie de La Tour de Salvagny
Allée de la Mairie – 69890 La Tour de Salvagny
Tél. 06 08 21 03 46
police@salvagny.org

Horaires d’accueil du public

Du lundi au vendredi 9h-12h
Mercredi 9h-12h et 14h-17h

Opération Tranquillité Vacances – OTV

Pendant toute absence prolongée de votre domicile, vous pouvez demander à la Police municipale ou à la Gendarmerie nationale de le surveiller.

Des patrouilles sont alors organisées pour passer vers votre domicile. Vous serez prévenu en cas d’anomalie (effractions, tentatives d’effractions, cambriolages).

Conformément aux préconisations de la CNIL et au RGPD, seules les demandes enregistrées directement à la brigade de Dardilly seront prises en compte par la Gendarmerie. Les demandes déposées en mairie seront prises en compte par la Police municipale.

Formulaire OTV

Participation citoyenne

Le protocole « Participation Citoyenne » a été signé en 2015 par le Maire, le Commandant du groupement de Gendarmerie du Rhône et les référents de quartier.

Ce dispositif, inscrit dans un cadre partenarial encadré par la Gendarmerie, repose sur l’engagement volontaire des acteurs locaux de la sécurité et de la population.

Il contribue à renforcer le « lien social », par la solidarité de voisinage entre les habitants. Son application permet d’optimiser l’action de la Gendarmerie par une présence sur le terrain mieux ciblée et d’accroître l’efficacité de la prévention au plus près des citoyens. Pour autant, les personnes participant à ce dispositif ne sauraient se prévaloir de prérogatives administratives ou judiciaires, qui, rappelons-le, restent du ressort de la Gendarmerie.